Justice - Assises, Alexandre Beury condamné à 14 ans de réclusion criminelle

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Alexandre Beury quitte la palais de justice du Mans après sa condamnation à 14 ans de prison pour meutre.  AFPi PHOTO / François Navarro

Alexandre Beury quitte la palais de justice du Mans après sa condamnation à 14 ans de prison pour meutre. AFPi PHOTO / François Navarro

La cours d’assises de la Sarthe présidée par le juge Roucou a reconnu coupable de meurtre Alexandre Beury, 27 ans, sur la personne de Damien Caravanier.

Les faits se sont déroulés au Mans le 29 Aout 2009 dans un squat de l’ile aux planches, non loin de la gare. A la suite d’une violente dispute lors d’une soirée très arrosée, Alexandre Beury a poignardé par deux fois sa victime. Un premier coup dans le dos, puis un second, mortel celui-la, en plein thorax. Brisant deux cotes, et pénétrant sur 4 à 6 cms dans le coeur, le second coup sera fatal au jeune homme de 29 ans. En effet, ni les pompiers, ni le SMUR arrivés sur place très rapidement ne pourront sauver Damien Caravanier.

Mort pour avoir voulu s’interposer entre A. Beury et un autre individu qui se battaient, les familles de la victime attendaient beaucoup de ce procès et espéraient enfin pouvoir finir leur travail de deuil.

L’accusé est violent depuis son enfance et n’est pas à son coup d’essai avec une arme blanche. Sa maman et son ancienne amie en ont d’ailleurs faient les frais. Alexandre Beury reconnait qu’il est dangereux et qu’il ne se contrôle pas, il ne nie pas le meutre mais se défend d’avoir voulu tuer Damien, son avocat avait d’ailleurs demandé une requalification du crime en Violence volontaire ayant entrainé la mort sans intention de la donner. Toutefois, l’expertise médico-légale définira que le coup mortel au coeur avait été porté avec une force extrême pour casser deux cotes et finir dans le coeur.

Les jurés ont délibéré pendant 3 heures et ont maintenu la qualification d’homicide volontaire. Ils ont condamné Alexandre Beury à 14 ans de réclusion criminelle avec obligation de soins pendant 5 ans.

Son avocat a, à l’issue du procès, annoncé que son client acceptait sa peine et ne fera sans doute pas appel. La famille de la victime, quand à elle se juge soulagée. “la justice est passée” à souligné la famille par l’intermédiaire de son avocat.

L'avocat d'Alexandre beury a annoncé que son client ne fera pas appel.  AFPi PHOTO / François Navarro

L'avocat d'A. Beury a annoncé que son client ne fera pas appel. AFPi PHOTO / François Navarro

F.N

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »