Politique - Présidentielles 2012, François Hollande en visite à Laval

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

François Hollande s'est exprimé devant plus de 3000 personnes à Laval.  AFPi PHOTO / François Navarro

François Hollande s'est exprimé devant plus de 3000 personnes à Laval. AFPi PHOTO / François Navarro

Le candidat du parti socialiste (PS) à la présidentielle 2012, François Hollande était en campagne à Laval, en Mayenne, jeudi 23 février 2012. Il a pris un bain de foule dans le centre ville en compagnie du Maire socialiste de Laval, Guillaume Garot, puis a visité une exploitation agricole.

Ironie

François Hollande a ironisé sur la contrition dont a fait acte mercredi Nicolas Sarkozy invité au 20 h de France 2. “Il a été pris d’une soudaine repentance, il a promis de ne plus retourner au Fouquet’s. Je le rassure, il n’aura pas besoin d’y retourner la prochaine fois !”

Interrogé par les journalistes, il a réagi à la proposition que son adversaire Nicolas Sarkozy a avancé la veille sur France 2, sur la suppression de la prime pour l’emploi au profil d’une prime de 1 000 euros par an. “J’ai fait mes calculs : quelle serait la différence pour les salariés? Trois euros par mois ! Voilà comment on fait une campagne électorale !” a dénoncé François Hollande. Il a poursuivi en estimant qu’il s’agissait là d’une “fuite en avant, d’un sauve-qui-peut” du président.

Le candidat socialiste a rappelé qu’il avait mis “l’ensemble de [ses] propositions sur la table” et qu’il n’avait “pas besoin de sortir [une] surprise de [sa] poche”. “Il faut un rapport respectueux avec le citoyen, où tout doit être dit, mais aussi tout doit être fait” a t-il conclu.

En campagne à Parné-sur-Roc, François Hollande veut lutter contre la baisse du nombre d’agriculteurs

Le candidat du Parti socialiste à l’élection présidentielle de 2012, François Hollande, a plaidé jeudi 23 février 2012 en Mayenne pour une politique agricole plus juste, capable d’enrayer la chute du nombre d’agriculteurs en France. Celle-ci pourrait passer par une redistribution des aides publiques prenant en compte la taille des exploitations mais aussi l’emploi.

Le député de Corrèze visitait une exploitation laitière à Parné-sur-Roc, en Mayenne. Germinal Peiro, porte-parole du candidat sur les questions agricoles, a souligné le nécessaire rééquilibrage, à l’heure où 20% des agriculteurs bénéficient de 80% des aides.

“Chaque jour, il y a une exploitation qui disparaît dans ce département, donc nous avons besoin de garder les exploitations sur le territoire, ça suppose qu’il y ait des prix pour rémunérer les agriculteurs, des aides qui leur soient apportées, et que l’on défende l’agriculture en Europe et dans le monde”, a-t-il dit à la presse.

TOUTES LES IMAGES

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »